Zones de santé de Lemera et Ruzizi : 22 relais communautaires et membres des comités de femmes refugiées et déplacées renforcées en capacité par AFPDE.

Renforcer les capacités des relais communautaires et des comités des femmes réfugiées et déplacées est l’une des activités prévues au résultat 2 du projet « amélioration des conditions sanitaires des femmes déplacées internes et réfugiées dans les zones de santé de LEMERA, RUZIZI et NUNDU » résultat qui vise rappelons-le à améliorer les conditions hygiéniques de 50000 femmes et filles réfugiées Burundaises et déplacées internes en âge de procréation et vivant dans les communautés d’accueil de 3 aires de santé de zones de santé de LEMERA, RUZIZI et FIZI.

C’est dans ce contexte que l’AFPDE a organisé du 28 au 30 octobre 2019 dans la salle de formation du Guest House Delyse de Sange un atelier de formation sur le thème « Renforcement des capacités des comités des femmes burundaises et déplacées internes sur l’hygiène corporelle, assainissement du milieu, l’hygiène menstruelle, la santé maternelle et le planning familial ».

22 femmes, toutes membres des comités de femmes refugiées et déplacées et relais communautaires dont 11 venues de la zone de santé de Ruzizi et 11 autres venues de la zone de santé de Lemera ont participé à cet atelier facilité par le Bureau Central de la Zone de Santé de Ruzizi.

Au terme de leur formation, ces femmes membres de comités et relais communautaires seront déployées dans leurs milieux respectifs pour sensibiliser les autres femmes et filles sur ces différentes thématiques.

Cet atelier se tient une semaine après celui tenu à l’hôtel RENNES au profit des accoucheuses sur les soins obstétricaux et néonataux en urgence.

Rappelons que ces activités sont réalisées avec l’appui financier de l’ONU FEMMES.

Publié dans Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *