Formation des moniteurs agricoles et agronomes sur la mise en place et la gestion des champs écoles paysans et les pratiques agricoles durables.

L’Association des Femmes pour la Promotion et le Développement Endogène (AFPDE) a organisé un atelier de renforcement des capacités avec pour thème « Formation des moniteurs agricoles et agronomes sur la mise en place et la gestion des champs écoles paysans et les pratiques agricoles durables ». Cet événement s’est déroulé du 27 au 29 novembre 2019 dans la salle de réunion de l’Economat Général et s’adressait principalement aux six moniteurs agricoles et 2 agronomes agents du service territorial de l’agriculture, pêche et élevage d’Uvira.

L’objectif était d’outiller les moniteurs sur la méthodologie des champs écoles paysannes.

Au cours de leur formation, les participants ont appris les notions  sur :

  • Comment l’adulte apprend « éducation non formelle des adultes » ;
  • Comment faire la facilitation dans l’éducation non formelle ;
  • Les phases de la mise en œuvre d’un champ école paysan ;
  • Comment choisir les intervenants et les sites d’implantation des champs écoles paysans ;
  • Comment développer un plan de formation ; et
  • Comment développer et mettre en place un dispositif d’apprentissage.

Cette formation était organisée dans le cadre du projet d’amélioration de la situation sanitaire et nutritionnelle des déplacés internés et des retournés dans quatre villages du territoire d’Uvira, province du Sud-Kivu, RDC. Projet financé par la coopération allemande et Action Medeor.

Ces moniteurs auront la responsabilité d’encadrer les paysans dans les champs écoles paysans qui seront implantés dans quatre villages de la plaine de la Ruzizi ciblés par le projet.

Publié dans Education.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *