Lancement officiel du projet prévention et lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre dans les territoires de Walungu, Fizi et Uvira.

Dans le cadre de son projet de prévention et de lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre en Territoires d’Uvira, Fizi et Walungu avec l’appui financier de UNFEMMES et Women’s Peace & Humanitarian Fund, l’AFPDE a procédé au lancement officiel des activités de ce projet. La cérémonie a eu lieu ce jeudi 20 mai 2021 dans la salle des réunions du territoire de Walungu et sous le haut patronage de madame JACQUELINE NGENGELE, chef de division provinciale du genre, femme, famille et enfant qui avait à ses côté monsieur LOKULI-KOMBE EYENGA, administrateur du Territoire de Walungu et qui était aussi accompagnée par son assistante chargée de l’économie, finance et développement, madame NAFRANGA KASHEREMBWA NOELA.

Cette cérémonie a connu la participation des organisations et groupements des femmes du Territoire de Walungu, les autorités coutumières, les responsables de la société civile, les autorités politico militaires et policières et membres de la communauté locale.

Ce projet vise à assurer la prévention et la prise holistique des femmes et filles victimes des violences sexuelles et basées sur le genre dans les Territoires ciblés à travers l’accompagnement de 60 organisations et groupements des femmes à la base par des actions de renforcement des capacités des femmes membres de ces organisations sur les lois de répression des violences sexuelles en RD Congo (loi n°06/018 du 20 juillet 2006), sur les instruments internationaux en matière de VSBG en l’occurrence les résolutions 1325, 1820, 1960 de la CEDEF, du Beijing et de l’EPU ; les sensibilisations sur la prévention et la lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre ; la prise en charge holistique des survivantes des violences sexuelles et basées sur le genre (psychosociale, médicale, juridique, judiciaire et économique).

Sur l’ensemble des trois Territoires, le projet compte atteindre (Uvira, Fizi et Walungu), 576000 personnes sensibilisées (403200 femmes et 172800 hommes) sur les violences sexuelles et basées sur le genre et 2400 survivantes des violences sexuelles auront accès aux services de prise en charge holistique (psychosociale, médicale, juridique, judiciaire et économique) de bonne qualité.

Le lancement a été précédé par le travail d’identification des organisations et groupements des femmes et suivi de sélection transparente et honnête de 60 organisations et groupements des femmes dans toutes les zones de santé des Territoires d’Uvira, Walungu et Fizi. Ces organisations seront mises en réseau, renforcées et capacitée afin qu’elles réalisent les activités de sensibilisation et d’éducation sur le changement de comportement dans les communautés comme prévu dans le projet. 6 organisations et groupements des femmes seront choisies parmi les soixante pour assurer la prise en charge psychosociale, médicale, juridique, judiciaire et économique.

Publié dans Droits humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *