La population de zones de santé de NUNDU, LEMERA et RUZIZI mobilisée dans une démarche de réflexion sur la résilience communautaire initiée par l’ONG AFPDE.

Les conflits et guerres à répétition à l’est de la RDC peuvent être évités, les catastrophes naturelles ne peuvent être évitées, mais les conséquences qu’elles engendrent peuvent être réduites et atténuées grâce à des mesures de préparation et de protection.

Face à cela, AFPDE asbl avec l’appui du START FUND met en œuvre un « projet d’apprentissage par pair sur l’analyse de la résilience des communautés bénéficiaires d’appuis de l’afpde dans ces zones de sante ciblées ».

La mise en œuvre des actions menées par AFPDE nécessite des mesures de renforcement des capacités du staff d’AFPDE et des personnes ressources locales supposées assurer la durabilité des projets en approche de la résilience des communautés et gestion des risques par rapport aux nouvelles crises survenues après l’assistance et avoir des informations sur la façon dont les autres organisations locales comprennent cette approche de résilience communautaire dans les  zones de santé de Nundu, Lemera et Ruzizi.

A cet effet, dans le cadre du projet d’apprentissage par pair avec d’autres organisations locales, cellules d’animations communautaires, leaders communautaires, filles et femmes leaders et autres membres de la communauté, AFPDE a organisé une série d’activités sous la facilitation d’un consultant  Expert  en résilience communautaire  pour l’analyse de la résilience communautaires dans les 3 zones de santé et l’amélioration du niveau des mesures de résilience communautaires par rapport à ces différents domaines d’interventions (santé, nutrition, autonomisation de la femme, sécurité alimentaire, éducation, SGBV, leadership féminin, Wash,…)

Avec le soutien du Start Fund, les populations ont fait des analyses communautaires de leur contexte, de leur vulnérabilité et des capacités dont elles disposent pour s’adapter aux évolutions de leur environnement, ainsi que l’élaboration des stratégies de survie.

Ces exercices avaient pour objectifs d’analyser l’application de l’approche de la résilience communautaire et la gestion des risques dans les 3 Zones de santé ciblées , d’apprendre la façon dont les autres organisations comprennent l’approche de résilience communautaire, de déterminer la gestion des risques par les structures locales accompagnées par AFPDE en rapport avec les nouvelles crises survenues après assistance et de relever les défis liés à la résilience communautaire auxquels font face les organisations locales.

AFPDE a  organisé  une enquête dans les ménages de ces trois zones de santé, puis trois focus groups dans les avec différentes couches de la population, entre autres :  les autorités administratives, coutumières, sanitaires, les chefs des confessions religieuses, les cellules d’animation communautaire, les comités de santé, la PNC, FARDC, la société civile, les filles et femmes leaders, les représentants des bénéficiaires, les organisations locales et nationales, enfin , un atelier d’échanges d’expérience mettant ensemble les délégués de ces trois zones de santé a été organisé au cours de quel un manuel a été produit par le consultant en charge de ces activités.

Publié dans Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *