Luvungi:143 enfants orphelins réfugiés burundais appuyés en soins médicaux et éducation par AFPDE asbl

L’Association des Femmes pour la Promotion et le Développement Endogène (AFPDE asbl en sigle) a longtemps cherché à apporter son soutien aux femmes et enfants en s’engageant à améliorer leurs conditions de vie.

Depuis, AFPDE   asbl est devenu un partenaire privilégié  pour des situations percutantes sur la problématique du genre et en particulier celle de la femme et de l’enfant dans la province du Sud-Kivu. C’est à titre que Afpde participe à l’amélioration des conditions de vie des enfants orphelins réfugiés burundais, dans le cadre de son projet d’aide en soins médicaux et en éducation en faveur des enfants orphelins réfugiés burundais et déplacés de Luvungi et Uvira, plaine de la Ruzizi, Territoire d’Uvira, RD Congo. Un projet lancé le 1er septembre 2018 pour une durée d’une année et qui prend en charge les enfants orphelins réfugiés burundais de l’âge scolaire.   Au départ, la situation sanitaire de ces enfants était trop précaire; on notait parmi eux, ceux atteints par la malnutrition accélérée et le non accès à la scolarité et aux soins médicaux. Ces enfants connaissaient d’énormes difficultés et n’avaient pas de sourire aux lèvres. Depuis l’ouverture de l’année scolaire 2018-2019, le projet initié par AFPDE asbl a pris en charge 143 enfants essentiellement orphelins dont 19 à l’école maternelle et 124 à l’école primaire repartie dans différentes écoles de la localité de Luvungi. Ces enfants ont bénéficié d’une assistance en fournitures scolaires composée de cahiers, stylos, crayons, gomme, sac à dos, uniforme et beaucoup d’autres fournitures. En plus de l’assistance éducationnelle, le projet prend en charge les soins médicaux et nutritionnels pour ces enfants.

Ce projet réconforte les nombreux ménages des réfugiés burundais vivant dans la localité de Luvungi, car en cinq mois, depuis le démarrage de ce projet, les enfants orphelins réfugiés burundais appuyé par AFPDE ont retrouvé leur santé et ont accès à la scolarisation et aux soins médicaux.

Rappelons que l’instabilité politique de 2017 dans la république sœur du Burundi a fait de nombreux habitats de ce pays à traverser la frontière RD Congolaise pour se réfugier dans les villages et localités  de la plaine de la Ruzizi en territoire d’Uvira et d’autres sont dans les camps de Lusenda et Mulongwe en territoire de Fizi.

Publié dans Education, Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *